Cupidon 2.0 tape dans le mille

  • La technologie se met de plus en plus au service de la Saint-Valentin – et de l’amour en général
  • A titre illustratif, nous investissons à ce jour dans les titres émis par la société  IAC – maison mère de Tinder, de Match.com, d’OkCupid et de PlentyOfFish*
  • Pourquoi ? Les applications et sites de rencontre en ligne occupent aujourd’hui une place importante dans l’économie digitale

Quelle tendance se dessine sur le long terme ?  

Les rencontres en ligne sont désormais accessibles au plus grand nombre grâce à la démocratisation des smartphones, et ceux qui cherchent l’âme sœur peuvent, en quelques clics, être mis en relation avec des partenaires potentiels à l’aide de divers critères. L’application de rencontre en vogue Tinder revendique 2 milliards de vues de profil par jour, qui donnent lieu à 1 million de rencontres par semaine1. Certains jours de fête tels que la Saint-Valentin sont susceptibles d’enregistrer des pics d’activité. De fait, il est estimé qu’un tiers des relations durables se nouent désormais via les applications de rencontre2.

En outre, la rencontre en ligne peut constituer une activité lucrative. Tinder s’est hissée au deuxième rang des applications pour lesquelles les consommateurs ont le plus dépensé dans le monde dans l’App Store d’Apple et sur Google Play, après Netflix3.

Comment ces applications sont-elles monétisées ? La plupart des applications de rencontre sont téléchargeables gratuitement et proposent des fonctionnalités supplémentaires payantes, telles que l’abonnement à Tinder Gold à partir de 14,99 USD par mois qui permet aux utilisateurs de voir qui a « liké » leur profil. Ces applications dégagent également des bénéfices via les publicités, en proposant à des bars, des restaurants et autres entreprises de diffuser leurs offres auprès d’un public avide d’idées de sorties.  

thumb on mobile dating app

Positionnement de la stratégie

Notre stratégie Economie digitale s’est positionnée à titre illustratif sur IAC/InterActiveCorp, actionnaire majoritaire de Match Group, une société regroupant et exploitant plus de 45 services de rencontre en ligne par abonnement, y compris trois des quatre applications de rencontre les plus lucratives à ce jour4 : Tinder, Match.com and PlentyOfFish*.

Forte de ses nombreuses marques qui répondent à des besoins variés, Match Group présente une exposition vaste et segmentée à la nouvelle économie de la rencontre amoureuse. Au troisième trimestre 2018, le chiffre d’affaires total de Match Group a grimpé de 29 % en glissement annuel pour s’établir à 444 millions USD, porté par une hausse de 23 % des abonnements payants5.

Perspectives

Ces données viennent confirmer une thématique de long terme que nous avons identifiée selon laquelle les individus ont recours à des appareils connectés pour trouver des solutions rapides et faciles à des problèmes vieux comme le monde. Les entreprises doivent recueillir et analyser de plus en plus de données, et ce, afin d’être à même de mieux comprendre leurs clients et de personnaliser leur offre digitale. Cette tendance sous-tend notre approche d’investissement dans des sociétés qui exercent leurs activités dans le secteur de l’économie digitale.

L’accès à un secteur en forte croissance, selon AXA IM, dont les sociétés devraient bénéficier du développement de l’économie dégitale dans les années à venir. Un secteur en développement comporte des incertitudes et toutes les sociétés ne seront pas les gagnantes de demain.

 

Risques associés

Risque de perte du capital : risque de perte du capital investi.

Risques liés aux marchés émergents : les titres émergents peuvent être moins liquides et plus volatils que les titres émis sur des marchés développés.

Risques liés à l’investissement mondial : les titres émis ou cotés dans différents pays peuvent nécessiter l’application de normes et réglementation différentes et peuvent être impactés par l’évolution des taux de change.

Risques inhérents aux investissements dans l’univers des petites et micro capitalisations : les titres des petites et micro capitalisations sont moins liquides.

*IAC/InterActiveCorp est un avoir en portefeuille de la stratégie Digital Economy au 31 janvier 2019. Une quelconque mention de ce titre ne constitue pas une recommandation de placement. Tout investissement comporte des risques.

 

Sources :

1 https://www.gotinder.com/press  consulté le 25 février 2019

2 http://www.iac.com/brand/match-group consulté le 25 février 2019

3 https://www.forbes.com/sites/annatobin/2018/12/21/these-were-the-most-downloaded-and-profitable-games-and-apps-of-2018/ consulté le 25 février 2019

4 https://appdevelopermagazine.com/this-is-how-much-dating-apps-make-every-minute/  consulté le 25 février 2019

5 Match Group Investor presentation datant 06/11/2018 et consulté le 25 février 2019

 

La croissance du marché de l’économie digitale n’est pas synonyme de performance des actions/sociétés qui seront sélectionnées.


Cette communication est exclusivement conçue à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Préalablement à toute souscription l’investisseur doit prendre connaissance de la dernière version du prospectus et du Document d’Informations Clés des Investisseurs (DICI) mis à disposition sur simple demande ou sur notre site www.axaim.fr. Cette communication a été établie sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.

 

Toutes les données de cette communication ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de cette communication..

 

Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.

 

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 9208 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.

© 2019 AXA Investment Managers.