Télécharger l'article

Comment la technologie révolutionne l’interaction entre les consommateurs et les entreprises

Autrefois, les robots étaient considérés comme une niche de marché, mais les progrès de la technologie observés ces dernières années, tels que les capteurs et les systèmes de vision, permettent une adoption de plus en plus généralisée de la robotique et de l’automatisation dans de multiples marchés.

L’utilisation de la robotique en expansion rapide

Les robots industriels ont fait leur apparition dans le secteur automobile au cours des années 1970. Il s’agissait alors d’équipements lourds et imposants, isolés dans des cages de protection afin de les tenir à l’écart des humains.  Toutefois, avec l’émergence des robots collaboratifs, dits « co-bots », les robots peuvent désormais travailler en toute sécurité aux côtés des humains et prendre en charge les tâches monotones, répétitives et parfois dangereuses.

En outre, les robots ont sensiblement gagné en précision et en flexibilité dans les tâches qu’ils sont capables d’exécuter, élargissant leurs applications potentielles à un large éventail de secteurs. Moins onéreux que par le passé, à l’achat et à l’exploitation, ils sont désormais accessibles aux petites entreprises.

Coûts totaux (en milliers de dollars américains) des robots de soudage par points dans l’industrie automobile américaine :

ABB, « Economic Justification for Industrial Robotic Systems », 2007 ; Fédération internationale de la robotique (FIR), « World Robotics » ; expert

Dans un autre domaine, la chirurgie robotique ne relève plus de la science-fiction et permet aujourd’hui de sauver des vies : le robot chirurgical Da Vinci, développé par la société Intuitive Surgical, réalise plus de 750 000 interventions par an. Grâce à ses nombreux avantages, tels qu’une convalescence plus rapide et des cicatrices moins visibles, la chirurgie robotique est plébiscitée par un nombre croissant de patients.

En ce sens, les robots initialement à visée industrielle sont de plus en plus utilisés sur des marchés finaux et on estime que le marché de la robotique devrait croître de 10 à 15 % par an d’ici 2025.1

Comment la technologie révolutionne l’interaction entre les consommateurs et les entreprises 

L’essor du « consommateur connecté » signifie également que les entreprises adoptent de telles technologies afin d’optimiser l’interaction avec leurs clients par le biais de canaux digitaux. En particulier, le commerce en ligne devrait selon nous continuer de gagner du terrain dans la mesure où les entreprises du e-commerce bénéficient de l’automatisation d’entrepôts et de la logistique pour améliorer l’expérience d’achat.

Aujourd’hui, seulement 9 % des ventes mondiales sont réalisées en ligne, une proportion qui devrait augmenter, à mesure que l’accès à Internet et l’adoption des smartphones deviennent plus répandus.2

Source : Euromonitor International, Citibank « Technology at work v3.0 », estimations à août 2017

Selon nous, cette croissance potentielle s’explique par deux principaux facteurs :

Tout d’abord, les Millennials – également appelés Digital Natives* – atteignent leur pic de dépenses, tandis que les Digital Migrants** se familiarisent progressivement avec les transactions en ligne.

Ensuite, avec l’essor mondial des smartphones, les consommateurs des marchés développés et émergents sont dotés de l’outil idéal leur permettant de prendre rapidement des décisions d’achat de manière informée.

Les 4 thèmes clés de l’économie digitale

Ces évolutions peuvent créer des opportunités sur l’ensemble de la chaîne de valeur de l’e-commerce, dans la mesure où les acteurs traditionnels se tournent vers l’économie digitale. Nous avons identifié quatre thèmes clés :

Découverte du produit – sociétés visant à améliorer la recherche et la découverte de produits et services : recherche en ligne, marketing digital, publicité et médias sociaux, telles que Facebook.

Prise de décision – sociétés de e-commerce, portail web et applications mobiles offrant aux consommateurs un éventail de produits adaptés, comme Alibaba ou Amazon.

Livraison – sociétés facilitant les paiements et la logistique et permettant de répondre à des besoins de plus en plus immédiats.

Données et « facilitateurs » – Sociétés numériques facilitant la transformation d’entreprises plus traditionnelles qui cherchent à s’adapter à l'évolution rapide du paysage digital.

Quel intérêt pour les investisseurs ?

Nous pensons qu’Internet et l’adoption généralisée des smartphones – deux tendances irréversibles – continueront de transformer l’interaction entre les consommateurs et les entreprises. La révolution de l’économie digitale n’en est qu’à ses débuts. L’univers d’investissement et les opportunités sont donc appelés à évoluer, portés par des entreprises qui innovent et se tournent vers de nouveaux segments de marché.

Pour nous, il est important d’identifier et comprendre les entreprises qui anticipent ces mutations et se focaliser sur celles qui offrent, selon nous, des perspectives de croissance pouvant être supérieures à la moyenne. En matière d’investissement, nous faisons la distinction entre les opportunités de niche ou courtermistes et celles qui présentent un réel intérêt sur le long terme,  en privilégiant les produits ou services susceptibles de se  généraliser sur le marché. L’investissement sur les marchés financiers comporte un risque de perte en capital. 

 

1          IFR, « World Robotics Report », 2015
2          Euromonitor International, Citibank « Technology at work v3.0 », août 2017
*      Le terme « digital native » désigne la génération qui a grandi en même temps que le développement d’Internet, née entre 1980 et 2000.
**    A l’opposé des digital natives, la génération des digital migrants, née avant 1985 est rentrée en contact avec la technologie et Internet plus tard dans la vie.

 

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.

Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives.

Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.