Investissement d'impact : étude de cas - vaccins

L’équilibre entre le double objectif de création d’un impact social et de rendements financiers positifs requiert une capacité à dénicher des projets innovants. La combinaison entre innovation et investissement peut aider à générer plus efficacement des résultats d’envergure.

Nous présentons ci-après la manière dont nous mettons en place et mesurons les résultats sociaux et financiers positifs d’un projet, au sein de l’une de nos stratégies d’impact social. 

Impact social

Le cœur de notre stratégie d’investissement, centrée sur le  thème global de la santé et du bien-être répond au troisième Objectif de développement durable (ODD) des Nations Unies – permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge. Derrière cet objectif se cache toute une série de problématiques, notamment : la protection contre le risque financier, l’accès à des services de santé de base de qualité et l’accès à des médicaments et vaccins essentiels, sûrs, efficaces, de qualité et à un prix abordable.

Pour notre cadre d’investissement, nous avons identifié l’objectif d’impact social principal : 

  • Lutter contre les problèmes globaux de santé dans les pays en développement.

Afin de satisfaire cet objectif, nous avons déterminé les cibles d’impact comme suit :

  • Améliorer la vie d’environ dix millions de personnes par an d’ici 2025, en posant des diagnostics précoces et en proposant des vaccins et des médicaments à des prix accessibles ;
  • Sauver environ 100 000 vies tous les ans d’ici 2025. 

Exigences financières

Les rendements financiers de la stratégie sont générés en fournissant des capitaux propres, de la  dette et des financements à des programmes cliniques aux stades avancés. Le financement est apporté à un ensemble d’organisations, y compris des partenariats de développement de produits, des CRO (organisations de recherche sous-traitantes) et des entreprises pharmaceutiques, et doit être orienté vers le développement de produits visant principalement les maladies négligées ou les problèmes de santé maternelle et infantile.

La stratégie est à même de produire des rendements financiers par l’appréciation ou la liquidation du capital, par les intérêts reçus sur les prêts ou le paiement de redevances. La stratégie recherche également des « sorties définies » via des programmes incitatifs tels que le Priority Review Voucher (PRV) de la Food and Drug Administration (FDA) américaine.

Le programme (PRV - priority review voucher) de la FDA a été mis en place pour augmenter le nombre de traitements des maladies rares et négligées et accélérer l’approbation de thérapies à fort potentiel. La personne ayant développé un traitement pour une maladie négligée ou orpheline reçoit un bon pour examen prioritaire de la part de la FDA, qu’elle peut soit utiliser pour le produit de son choix, soit vendre à un autre chercheur. 

Cadre

La stratégie cible une série de maladies négligées, dont le choléra, la cécité des rivières, l’hépatite C, la malaria, la dengue, le VIH, les infections par les helminthes transmises par le sol ainsi que la santé maternelle. 

Pour chacune d’entre elles, le cadre d’investissement définit les objectifs d’impact, les cibles et les résultats attendus spécifiques.  

Parmi les premiers succès notables de cet investissement figurent le développement et la distribution d’un vaccin contre le choléra, Euvichol, financé par ce véhicule. Le vaccin a été utilisé pour traiter les épidémies de choléra en Haïti en décembre 2016 et en Somalie en mars 2017, de même que les zones affectées par la catastrophe en Sierra Leone en septembre 2017. Avec environ 6,6 millions de doses livrées à ce jour, le vaccin a obtenu des résultats positifs notables. 

Le cadre pour le choléra est le suivant :

 

Thèse d’impact

Mesure d’impact

Description

Objectif annuel d’ici 2025

Résultats estimés à ce jour

Organisation mondiale de la Santé/Santé publique

Cholera

Augmenter la fourniture de vaccins contre le choléra

Vies améliorées

Cas de choléra évités

694,858 100,000

Soumis pour pré-qualification par l’OMS. Utilisé par les autorités publiques de santé pour traiter les épidémies en Haïti et Somalie.

Vies sauvées

Décès par le choléra évités

8,130 1,200

Résultats concrets et quantifiables

Les résultats ci-dessus témoignent du résultat concret et quantifiable en matière d’impact social positif que l’on peut attendre de l’investissement à impact social : on estime que l’approvisionnement supplémentaire d’Euvichol a permis d’éviter environ 100 000 cas de choléra et 1 200 décès liés à cette maladie à ce jour. 

Ce médicament en est encore à un stade relativement précoce de distribution, aussi nous prévoyons un accroissement de ces chiffres et des résultats positifs sur le plan de la santé.

Les produits financés par le véhicule, dont fait partie Euvichol, sont surveillés par rapport à des statistiques de santé mondiale fournies par des organisations telles que l’Organisation mondiale de la Santé pour évaluer comment les vaccins comme Euvichol contribuent à résoudre des défis de santé mondiaux.

En Somalie, le manque de précipitations a causé une sévère sécheresse et le déplacement de centaines de milliers de personnes. Bien que la saison des pluies ait apporté un peu de répit, les inondations qu’elle a provoquées ont accru le nombre de cas de choléra. 

Lien avec les Objectifs de Développement Durables des Nations Unies

La stratégie montre que les investissements liés aux ODD des Nations Unies peuvent s’attaquer à des défis tels que l’éradication des épidémies de maladies contagieuses, tout en maintenant leur intégrité financière.

Les ODD des Nations Unies ont été établis pour améliorer le monde grâce au développement durable. Pour y parvenir, il est primordial que de nouveaux modèles financiers orientent les fonds vers les activités et initiatives au service de la durabilité, et s’attaquent aux domaines négligés. 

Les investissements à impact ciblé peuvent répondre à cette demande. Dans cet exemple, le financement d’une entreprise qui a développé un vaccin essentiel a clairement opéré un impact positif sur la santé et le bien-être de la population somalienne et haïtienne. Ces résultats ont été obtenus grâce à une supervision poussée associant l’analyse de la qualité et de la sécurité du produit, ainsi que de l’éthique de travail, pour s’assurer que les gains financiers ont été générés de manière responsable.

Haïti a été affecté par une nouvelle épidémie de choléra en 2016 après le passage de l’ouragan Matthew, qui a fait déborder les rivières et pollué les puits, contraignant la population à boire de l’eau contaminée. Il s’agit de la seconde épidémie de maladie d’origine hydrique à affecter l’île, après celle qui a suivi le tremblement de terre de 2010.