Multi Asset

Stratégies Optimal Income : L’heure est à l’espoir, cap vers le retour à la normale

  • Une année compliquée qui s’achève en territoire positif
  • L’exposition aux actions est élevée afin de capter la hausse des marchés
  • Une sélection d’actions « vertes » pour bénéficier de la thématique de la transition énergétique

L’actualité :

La perspective d’une reprise économique soutenue est à nouveau repoussée, la ténacité de la vague actuelle de coronavirus contraint les autorités à prendre de nouvelles mesures restrictives. Parallèlement, les campagnes de vaccination s’organisent à travers le monde. En outre, les pouvoirs publics continuent de soutenir leurs économies tandis que les banques centrales poursuivent leurs politiques monétaires ultra-accommodantes.

Aux États-Unis, l’actualité concernant l’évolution de la pandémie est préoccupante. Cela étant, la campagne de vaccination s’accélère. L’activité économique a bien résisté en décembre. Parallèlement, un deuxième plan de relance d’un montant de 900 milliards de dollars, a finalement été adopté par le Congrès. Il prévoit une extension des allocations de chômage, le versement d’un chèque hebdomadaire de 600 dollars et l’attribution de nouveaux prêts pour encourager les entreprises à conserver leurs salariés.

Dans la zone euro, la campagne de vaccination a débuté fin décembre avec un déploiement très inégal selon les pays. Par ailleurs, les risques d’une troisième vague ont augmenté, les mesures de restriction actuelles étant susceptibles d’être prolongées. Pour ce qui est du Brexit, un accord a finalement été conclu.

Le redressement des actions s’est poursuivi en décembre, les marchés ayant salué les annonces concernant les campagnes de vaccination dans un contexte de politiques budgétaires expansionnistes et de politiques monétaires accommodantes. Les actions américaines ont gagné 3,7 % (S&P 500 en devise locale), tandis que l’Euro Stoxx 50 progressait de 1,7 % sous l’impulsion des pays les plus avancés dans la campagne de vaccination.

Positionnement et performance :

Au dernier trimestre, les portefeuilles ont fait état d’une activité intense afin de tirer parti du changement de paradigme et de profiter du rebond de fin d’année. Nous avons fait preuve d’une grande flexibilité pour atteindre et maintenir le plein régime au sein de nos stratégies, avec une exposition aux actions d’environ 88 % pour la stratégie Global Optimal Income et autour de 35 %, soit le maximum, pour la stratégie défensive.

En décembre, nous avons continué à accroître notre exposition aux actions dans le cadre des stratégies Global Optimal Income et Optimal Income en ajoutant un panier d’actions « vertes » à notre sélection active à hauteur d’environ 3 %, composé de sociétés comme Neoen, Siemens Gamesa et Vestas.

Plusieurs pays ont en effet annoncé leur objectif de neutralité carbone pour les prochaines décennies, et une part importante des dépenses budgétaires discrétionnaires sera consacrée aux investissements dans la transition énergétique. Une fois la crise de la Covid-19 passée, les priorités écologiques pourraient revenir rapidement à l’ordre du jour politique. Le président élu Joe Biden a lui aussi annoncé des programmes très ambitieux en matière de « politique de lutte contre le changement climatique », promettant des investissements de plusieurs milliers de milliards de dollars pour faire face à ces enjeux. Les entreprises exposées à ce thème ont considérablement progressé, un phénomène qui s’est parfois soldé par des niveaux de valorisation élevés. Nous pensons toutefois que cette tendance pourrait se maintenir sous l’effet des politiques favorables et des flux ESG positifs qui s’imposent de plus en plus parmi les investisseurs.

Pour financer cette position tactique, nous avons décidé de revoir à la baisse notre surpondération du crédit Investment Grade au profit de cette exposition thématique. Les spreads de crédit Investment Grade ont en effet retrouvé leur niveau d’avant crise, ce qui laisse peu d’opportunités. Nous procédons par conséquent à des prises de bénéfices sur la surpondération à cette classe d’actifs, que nous redéployons sur des positions qui présentent selon nous un potentiel de croissance plus important.

En termes de performance, le mois de décembre a été très porteur, nos stratégies ont enregistré d’excellents résultats et clôturé l’année en territoire positif. Notre forte surpondération des actions nous a permis de profiter du rebond de fin d’année, notamment notre exposition aux actions cycliques

Perspectives :

Plus que jamais en cette nouvelle année, les politiques monétaires et budgétaires sont nécessaires pour soutenir la croissance et la confiance et éviter ainsi une contraction plus marquée de l’activité. Nous pensons que ce message a été clairement entendu par les autorités et bien reçu par les investisseurs

Le deuxième plan de relance de 900 milliards de dollars validé par le Congrès américain et l’annonce par la BCE d’une augmentation de 500 milliards de ses achats liés au programme d’urgence PEPP, avec une prolongation possible jusqu’en juin 2022 sont considérés comme des signaux très positifs. Les préoccupations actuelles sont à nouveau axées sur la pandémie et sur la capacité des pouvoirs publics à déployer leurs campagnes de vaccination.

En termes de positionnement du portefeuille, nous estimons que le redressement cyclique actuel se poursuivra grâce au soutien continu des politiques budgétaires et monétaires. Les marchés financiers ont une vision prospective et ont donc déjà pris en compte l’environnement actuel. L’attention se porte désormais sur le milieu de l’année 2021, où nous espérons qu’une vaste campagne de vaccination conjuguée à une accélération de l’activité se traduira par un second semestre plus vigoureux. La croissance des bénéfices devrait elle aussi s’accélérer et soutenir les niveaux de valorisation.

Nous continuons à maintenir notre surpondération action. Nous conservons également notre biais cyclique. Toutefois, suite aux fortes hausses observées sur les marchés actions, nous avons réduit notre exposition afin de verrouiller les bénéfices et de conserver quelques munitions en cas de volatilité inattendue.

Avertissement

Investir sur les marchés présente des risques de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/UE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée.

Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives.

Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.