Investissement Responsable

Sous de nombreux aspects, l’éducation et l’entrepreneuriat tirent les individus vers le haut… tout comme les opportunités d’investissement.

L’élévation des aspirations sociales pour une meilleure équité

L’objectif de développement durable 41 (ODD 4) constitue la synthèse des ambitions concernant l’éducation, visant à « assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et à promouvoir des possibilités d'apprentissage tout au long de la vie pour tous » d’ici 2030.  L'éducation est un puissant agent de changement, particulièrement lorsqu’elle inclut les plus désavantagés. Au niveau de l’individu, elle améliore les moyens de subsistance et même l’espérance de vie. Au niveau d’un pays, elle contribue à la stabilité sociale et stimule la croissance économique à long terme. Malheureusement, selon les Nations Unies, la pandémie du Covid-19 a renversé les progrès accomplis dans l’éducation avec 100 millions d’enfants supplémentaires dans le monde qui sont sous le niveau minimum requis en lecture pour leur âge.

Pour les investisseurs soucieux d’intégrer les critères sociaux dans leur allocation, investir dans l’éducation fait du sens.

Les opportunités d’investissement sont multiples et diverses dans le domaine de l’éducation

L’enjeu dans l’Education est double : élargir l’accès à l’éducation, en donnant accès à tous, petits et grands, de façon équitable et continue ; mais également développer des méthodes d’apprentissage de qualité et efficaces. 

A ce titre, nous pensons que de nouveaux acteurs, notamment dans les technologies de l’éducation (Edtech en anglais), sont en train d’émerger, offrant aux étudiants des solutions à bas coût pour un apprentissage plus efficace et personnalisé. Dans le domaine scolaire, la plateforme de soutien aux étudiants en ligne Chegg – qui compte désormais 30 millions d’utilisateurs – rencontre un grand succès. Celle-ci offre ses services à des prix abordables à des étudiants souvent sous pression. En effet, nombre d’étudiants jonglent avec un travail pour payer leurs études, et il n’est pas rare qu’ils décident de jeter l’éponge et d’abandonner leurs études. Selon Chegg, 84 % des élèves qui utilisent sa plateforme voient leur niveau de stress et d’anxiété baisser. La société offre aussi des modules gratuits par exemple en matière d’éducation financière, spécifiquement destinés aux étudiants pour les aider à gérer leur budget.

« Apprendre en s’amusant » est une forme d’éducation moins traditionnelle mais en vogue qui a fait le succès de la plateforme d’apprentissage ludique Norvégienne Kahoot !. Initialement conçue pour l’apprentissage social, elle est utilisée comme technologie éducative dans les écoles et autres établissements d'enseignement grâce notamment à des quizz, questionnaires à choix multiples en ligne et des services de jeu en individuel ou collectif. Nous suivons avec attention ses perspectives de développement dans les économies émergentes et développées.

Nous investissons dans IDP Education, une entreprise australienne qui propose des services de placement d'étudiants, l'International English Language Testing (IELTS) et des services d'enseignement de l'anglais partout dans le monde. En 2019, IDP Education a placé 51 000 étudiants dans des universités2, dont une majorité est issue des pays émergents, notamment en Asie.

Nous nous intéressons également à Bright Horizons Family solutions, une entreprise qui offre depuis plus de 30 ans des services complets de garde d'enfants et d'éducation précoce. L’entreprise propose des solutions de qualité, souvent subventionnées par les employeurs. Leurs services permettent aux enfants d’accéder à un cadre d’éveil et un encadrement de qualité dès leur plus jeune âge, tandis qu’elle fournit aux parents l’opportunité de mieux concilier leur équilibre entre vie de famille et vie professionnelle. La société continue d’étendre ses services, par exemple en matière de solution de garde d’urgence, conseil en éducation ou camps de vacances.

L’entrepreneuriat ne doit pas être sous-estimé

Un autre objectif important des Nations Unies est le « travail décent pour tous et la croissance économique », avec en particulier l’entrepreneuriat. L’ODD 81 vise notamment à stimuler la croissance des microentreprises et des petites et moyennes entreprises. En effet, soutenir l’entrepreneuriat, c’est encourager l’innovation et la créativité. Quand elles trouvent le succès en répondant à des nouveaux besoins, ces microentreprises créent des emplois et contribuent à dynamiser une région ou un pays. Pour preuve, les entreprises américaines de moins de 500 salariés représentent 48 % de l’emplois aux Etats-Unis et 43,5 % du PIB américain3.

Parmi elles, Etsy, la plateforme internationale en ligne où l’on se retrouve pour fabriquer, vendre, acheter et collectionner des articles uniques, défend les couleurs de l'économie sociale. Avec des produits accessibles aux consommateurs du monde entier, Etsy est la vitrine internationale des auto-entrepreneurs. Moyennant une cotisation de 0,14 euro sur chacune des fiches produit mises en ligne et un prélèvement de 3,5 % du montant des transactions, la plateforme permet d’améliorer la visibilité des boutiques en ligne ou encore le classement des produits dans les moteurs de recherche externes.

Pour les professions libérales et les petites entreprises, les services de gestion, de fiscalité et de comptabilité en ligne de la société américaine Intuit se sont développés au fil des années, poussant la société à s’implanter dans d’autres pays comme la France, pour conquérir de nouvelles parts de marché. Intuit a récemment annoncé l’acquisition stratégique de la société de marketing digital MailChimp avec pour ambition de résoudre le problème numéro un des PMEs : attirer et fidéliser les nouveaux clients. 

Les solutions de paiement digitales tout-en-un proposées par Square en ont fait l’un des acteurs majeurs de la fintech, affichant une croissance fulgurante depuis son lancement, notamment auprès des commerçants indépendants et des particuliers. Ses solutions sont de plus en plus adoptées, que ce soient ses terminaux mobiles de paiement, sa ‘CashApp’ qui permet le transfert d’argent entre particuliers ou plus récemment ses services bancaires. Cette forte croissance s’explique par le fait que Square cible un segment jusqu’à présent largement délaissé par les acteurs traditionnels, à savoir les petites entreprises.

Investir dans le progrès humain est une opportunité à la fois sociale et financière

Les domaines de l’éducation et de l’entrepreneuriat représentent, sous différents angles, des vecteurs importants d’élévation sociale. Nous pensons que ces thèmes représentent aussi un vivier riche et diversifié en matière d’opportunités d’investissement.

Sources

(1) https://www.un.org/sustainabledevelopment/fr/objectifs-de-developpement-durable/

(2) IDP Education, rapport annuel

(3) Small Business Administration. "2020 Small Business Profile”.

Les entreprises citées sont données à titre d’exemple et ne présentent pas un conseil en investissement ou une recommandation de la part d’AXA IM.

Avertissement

Investir sur les marchés comporte un risque de perte en capital.

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 421 906 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.