La diversification et le market timing : deux notions de première importance

Des marchés en constante évolution 

Les périodes de volatilité sur les marchés boursiers peuvent parfois être déconcertantes, tout comme la stratégie consistant à acheter et vendre au gré de ces épisodes peut s’avérer coûteuse. Lorsque l’actualité financière est rythmée par différentes sources d’inquiétudes comme le Brexit ou la guerre commerciale entre la Chine et les Etats-Unis, pour ne citer que ces deux exemples, le comportement des investisseurs est influencé par ces événements.

Dans ce contexte d’agitation, la meilleure solution est souvent de rester en retrait et laisser passer l’orage plutôt que de tenter d’entrer et de sortir aux moments jugés les meilleurs. En effet, les investisseurs qui reportent des acquisitions dans l’espoir de voir les cours de bourse baisser d’avantage et ceux qui vendent pour racheter plus tard ou plus bas dans le cycle risquent de passer à côté de belles opportunités. L’exemple ci-après illustre les avantages d’une approche à long terme :

Un investisseur qui aurait investi 1 000 euros dans les actions internationales (indice MSCI World) il y a 40 ans aurait vu ce montant monter jusqu’à 34 527 euros à fin décembre 2018, ce qui correspond à une performance annualisée de 9,3 %*.

Or, s’il avait manqué cinq des jours les plus performants au cours de ces quatre décennies, son rendement annualisé aurait été de 8,3 %, soit un montant final de 24 060 euros.

De façon plus marquée, s’il avait raté les 30 jours affichant les meilleures performances, la valeur cumulée de son investissement aurait atteint 8 916 euros après 40 ans, soit une performance annualisée de 5,6 %.

L’importance de rester investi

« Pas vendu, pas perdu ». Nous l’avons vu, passer à côté de certains des meilleurs jours de bourse peut affecter la performance finale d’un investissement. Puisque les marchés bougent sans cesse, que les vérités d’aujourd’hui ne sont pas celles d’hier et encore moins celles de demain, anticiper l’évolution des marchés financiers n’est pas une chose aisée. En revanche, rester investi sur le long terme permet d’exonérer la performance finale des périodes de turbulence durant lesquelles l’investisseur est tenté de vendre puis de racheter, au risque de se tromper, tout en s’affranchissant du coût relatif à ces allers-retours.

L’épargne programmée pourrait aussi s’avérer une solution intéressante. Ainsi, en investissant de manière régulière (tous les mois par exemple), l’investisseur peut se constituer un capital dans la durée en investissant à son rythme, lissant ainsi « l’effet marché » dans la durée. Cette approche n’élimine pas pour autant le risque de perte en capital.

Penser à long terme et rester diversifié

« Ne mettez pas tous vos œufs dans le même panier ». Nous pensons que la meilleure façon de faire face à la volatilité des marchés est de s’y préparer en conservant un portefeuille bien diversifié dans lequel les sommes investies sont réparties dans différentes classes d’actifs (actions obligations, immobilier, etc.). En effet, dans les différentes phases de marché, ces dernières n’évoluent pas toujours dans le même sens au même moment ; la diversification permettra ainsi de réduire le risque global du portefeuille.

En fin de compte, l’investissement est avant tout une activité qui doit s’envisager à long terme pour chercher à maximiser ses chances de faire fructifier le capital investi.

*Toutes les sources des données de performance : Bloomberg, Data stream et AXA-IM Research. Tous les calculs ont été réalisés à partir des données des indices MSCI couvrant une période de 40 ans jusqu’en décembre 2018. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Source : Bloomberg, Data stream et AXA-IM Research. Tous les calculs ont été réalisés à partir des données des indices MSCI couvrant la période de 40 ans jusqu’en décembre 2018.

Avertissement

Ce document est exclusivement conçu à des fins d’information et ne constitue ni une recherche en investissement ni une analyse financière concernant les transactions sur instruments financiers conformément à la Directive MIF 2 (2014/65/CE) ni ne constitue, de la part d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés, une offre d’acheter ou vendre des investissements, produits ou services et ne doit pas être considéré comme une sollicitation, un conseil en investissement ou un conseil juridique ou fiscal, une recommandation de stratégie d’investissement ou une recommandation personnalisée d’acheter ou de vendre des titres financiers. Ce document a été établi sur la base d'informations, projections, estimations, anticipations et hypothèses qui comportent une part de jugement subjectif. Ses analyses et ses conclusions sont l’expression d’une opinion indépendante, formée à partir des informations disponibles à une date donnée. Toutes les données de ce document ont été établies sur la base d’informations rendues publiques par les fournisseurs officiels de statistiques économiques et de marché. AXA Investment Managers décline toute responsabilité quant à la prise d’une décision sur la base ou sur la foi de ce document. L’ensemble des graphiques du présent document, sauf mention contraire, a été établi à la date de publication de ce document. Du fait de sa simplification, ce document peut être partiel et les informations qu’il présente peuvent être subjectives. Par ailleurs, de par la nature subjective des opinions et analyses présentées, ces données, projections, scénarii, perspectives, hypothèses et/ou opinions ne seront pas nécessairement utilisés ou suivis par les équipes de gestion de portefeuille d’AXA Investment Managers ou de ses affiliés qui pourront agir selon leurs propres opinions. Toute reproduction et diffusion, même partielles, de ce document sont strictement interdites, sauf autorisation préalable expresse d’AXA Investment Managers. L’information concernant le personnel d’AXA Investment Managers est uniquement informative. Nous n’apportons aucune garantie sur le fait que ce personnel restera employé par AXA Investment Managers et exercera ou continuera à exercer des fonctions au sein d’AXA Investment Managers.

 

AXA Investment Managers Paris – Tour Majunga – La Défense 9 – 6, place de la Pyramide – 92800 Puteaux. Société de gestion de portefeuille titulaire de l’agrément AMF N° GP 92-008 en date du 7 avril 1992 S.A au capital de 1 384 380 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Nanterre sous le numéro 353 534 506.