Les assureurs en quête d’alternatives pour la gestion de leurs investissements

Afin de mieux comprendre les enjeux majeurs des assureurs en termes de décisions d’investissement et les solutions mises en œuvre, nous avons mandaté un institut d’étude indépendant afin d’interroger des dirigeants et responsables des investissements de 120 sociétés d’assurance de toute taille en France, Allemagne et au Royaume-Uni (entretiens téléphoniques sur la base de questionnaires en ligne).

Les entretiens ont eu lieu entre septembre et novembre 2016, et sont ainsi représentatifs du sentiment des assureurs concernant Solvabilité II, le Brexit et leurs plans d’investissements pour 2017.

Les défis des assureurs en termes d'investissement

Malgré le retour à la normale attendu des taux d’intérêt à moyen terme, notre enquête confirme qu’en 2017, l’environnement de taux bas reste le défi majeur pour les assureurs en matière d’investissement.

75% des assureurs considèrent le contexte de taux bas comme le principal défi pour 2017.

Impact de la réglementation

La réglementation et particulièrement Solvabilité II est au cœur du processus de décision des assureurs, et s’avère déterminante dans le choix des stratégies d’investissement.

52% des assureurs ont réduit le profil de risque général de leurs portefeuilles, une conséquence logique du SCR.

Allocation d'actifs 

L’évolution la plus marquante dans ce contexte est l’appétit croissant pour les classes d’actifs alternatives et illiquides, particulièrement l’infrastructure, l’immobilier et le crédit structuré.

67% des assureurs français envisagent d'intégrer davantage de plaements alternatifs au sein de leur allocation d'actifs.

Investissement responsable

Alors que la réglementation prévoit de donner une nouvelle impulsion en faveur de l'investissement repsonsable, les assureurs commencent déjà à intégrer la dimension ESG.

44% des assureurs français envisagent d'accroître leur expositions aux stratégies IR/ESG au cours des douze prochains mois.