Passer à la nouvelle interface du Fund Center

AGIPI Régions

ISIN FR0013218310

Dernière VL 107,7300 EUR le 14/02/20

Panorama

Objectifs d'investissement

L'objectif de l'OPC est la recherche de croissance à long terme du capital, sur une durée minimum recommandée supérieure à 8 ans, mesurée en euros, en investissant sur les marchés des actions et des obligations des pays de la zone euro. L'équipe de gestion s'intéresse notamment aux marchés français et privilégie, selon sa propre analyse, pour les actions, les valeurs de petites et micro capitalisations, leader sur leur métier et ayant une présence en France et, pour les titres obligataires, les marchés de taux englobant le haut rendement spéculatif et les émissions non notées.

Risque

Profil de risque et de rendement

1 2 3 SRRI Value 4 5 6 7

Les données historiques, telles que celles utilisées pour calculer l'indicateur synthétique, pourraient ne pas constituer une indication fiable du profil de risque futur du FIA. La catégorie de risque associée à ce FIA n'est pas garantie et pourra évoluer dans le temps. La catégorie la plus faible ne signifie pas « sans risque ».

Pourquoi ce fonds est-il dans cette catégorie ?

Le FIA n'est pas garanti en capital. Il est investi sur des marchés et/ou utilise des techniques ou instruments, soumis à des variations à la hausse comme à la baisse pouvant engendrer des gains ou des pertes.

Risques additionels

Risque de crédit : risque que les émetteurs des instruments de dette détenus par le FIA puissent faire défaut ou voir leur qualité de crédit se dégrader, pouvant entraîner une baisse de la valeur liquidative. Risque de liquidité : risque de rencontrer des difficultés à acheter ou vendre les actifs du FIA. Risque de contrepartie : risque d'insolvabilité ou de défaillance d'une contrepartie du FIA, pouvant conduire à un défaut de paiement ou de livraison.

Horizon d'investissement

Cet OPC pourrait ne pas convenir aux investisseurs qui prévoient de retirer leur apport avant 8 ans.

Principaux documents

Commentaire du gérant : 31/12/19

Décembre signe la fin d’une année remarquable sur les marchés financiers. Les indices boursiers américains clôturent sur des plus hauts historiques. Les indices boursiers européens ne sont pas en reste, tout comme ceux des marchés émergents. Sur le front de la guerre commerciale, l’échéance de la mi-décembre s’est soldée par une suspension temporaire de l’implémentation prévue par les Etats Unis de droits de douane sur un ensemble conséquent de biens en provenance de la Chine. Par ailleurs, les indices du Royaume Uni ont fortement rebondi ce mois-ci, en raison de la victoire des conservateurs aux élections anticipées permettant à Boris Johnson, chef de leur parti, de mener à bien le Brexit. Les courbes de taux se sont légèrement tendues, tant en Europe qu’aux Etats Unis. Elles restent cependant sur des niveaux très faibles. Les discours des banques centrales demeurent extrêmement accommodants. Rien n’indique que cette politique de taux bas soit amenée à changer dans un futur proche, les niveaux d’inflation étant maîtrisés. En décembre, le Dollar s’est déprécié par rapport à l’Euro. Le Sterling, lui, s’est renchéri par rapport à l’Euro. Les indices de volatilité restent dépréciés. Quant au pétrole, il s’est maintenu dans la bande de fluctuation dans laquelle il a évolué toute l’année, touchant la borne haute en fin de mois. Concernant la poche obligataire, au mois de décembre, les spreads ont enregistré nouvelle contraction sur le marché de l’HY Euro, en ligne avec la tendance amorcée en début d’année dernière. Sur la période, la poche actions enregistre une performance en hausse et supérieure à celle du CAC Small. Dans le secteur technologique, les actions du groupe SQLI se sont envolées. Cette société de services informatiques a très fortement progressé à la suite de l’annonce d’une prise de participation importante par un fonds de private equity, celui ayant précédemment suivi ce mode opératoire avant de lancer une offre d’achat sur sa cible. En revanche, notre position en Ateme a pesé sur la performance. Dans le secteur de la consommation cyclique, le fonds a profité de son exposition au titre Catana group. Les résultats annuels publiés par le constructeur français de catamarans ont fait ressortir une forte hausse de ses marges, bénéficiant notamment de l’excellente croissance publiée au titre de cet exercice. Au sein des valeurs de santé, notons la forte progression de l’action du laboratoire spécialisé dans le traitement des allergies alimentaires DBV Technologies. Celle-ci semble être portée par un regain d’intérêt des investisseurs, ces derniers se remémorant que le laboratoire pourrait prochainement annoncer l’homologation de son traitement des allergies à la cacahuète par régulateur américain. Dans le secteur des services aux collectivités, notons la forte progression du producteur d’énergies renouvelables Neoen, sans qu’aucune nouvelle fondamentale n’intervienne. Dans le secteur des services de communication, le fonds a bénéficié de ses positions en Dont Nod Entertainment et en Ubisoft. Tandis qu’aucune nouvelle fondamentale n’est venue étayer la performance de cette première, Ubisoft, après l’important avertissement sur ses résultats émis en octobre, a retrouvé des couleurs. Si l’année 2019/2020 doit pâtir du décalage de la sortie des nouveaux jeux, l’année 2020/2021 en bénéficiera probablement pleinement. Dans le secteur des matériaux, Oeneo, spécialiste mondial des bouchons de liège a fait l’objet d’une opération de rachat par son actionnaire majoritaire, la famille Hériard Dubreuil qui détenait 63% du capital. En revanche, Robertet nous a couté, la société française spécialisée dans la production d’extraits naturels de plantes ayant annoncé vouloir conserver son indépendance à la suite d’une prise de participation par le groupe Firmenich. Enfin, dans le secteur des valeurs industrielles, Orège, spécialiste des solutions de traitement et de valorisation des boues municipales et industrielles, a été porté par l’annonce de la vente de deux de ses premières solutions à un groupe japonais figurant parmi les leaders mondiaux du secteur de la papeterie et de l'emballage, validant par là même sa proposition de valeur. A l’inverse, ID Logistics a pesé. En dépit d’une acquisition lui ouvrant la porte des Etats Unis, le titre a consolidé en décembre, après une belle performance depuis le début de l’année. En termes de mouvements, nous nous sommes renforcés sur certains titres comme Rémy Cointreau, Scor, Xilam Animation, et SES Imagotag, et avons initié une nouvelle position en Ubisoft. Du côté des ventes, nous avons réduit certaines de nos positions, comme Plastic Omnium, FFP, Vogo et Solutions 30.

Performance

Graphique de performance

Période

1 mois
3 mois
6 mois
1 an
3 ans
5 ans
8 ans
10 ans
YTD
Depuis le lancement

Date de début

Date de fin

Les chiffres cités ont trait aux années ou aux mois écoulés et les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.

Indicateur de performance

Indicateur de performance Date de début Date de fin
- - -

Tableau de performance

Date de fin

Tableau de performance Performance nette Indicateur de performance Date de début Date de fin
- - - - -
1 mois - - - -
QTD - - - -
3 mois - - - -
6 mois - - - -
YTD - - - -
1 an - - - -
2 ans - - - -
3 ans - - - -
4 ans - - - -
5 ans - - - -
8 ans - - - -
10 ans - - - -
Depuis le lancement - - - -
1 an - - - -
2 ans - - - -
3 ans - - - -
4 ans - - - -
5 ans - - - -
8 ans - - - -
10 ans - - - -
Depuis le lancement - - - -

Tableau de risque

Date de fin

Tableau de risque Volatilité du fonds Benchmark volatility Risque relatif (tracking error) Ratio d'information Ratio de Sharpe Beta Alpha
1 mois - - - - - - -
QTD - - - - - - -
3 mois - - - - - - -
6 mois - - - - - - -
YTD - - - - - - -
1 an - - - - - - -
3 ans - - - - - - -
5 ans - - - - - - -
8 ans - - - - - - -
10 ans - - - - - - -
Depuis le lancement - - - - - - -

Valeur liquidative / Valeur nette d'inventaire

Date de début

Date de fin

Valeur liquidative / Valeur nette d'inventaire Date Actifs sous gestion du portefeuille
- - -

Valeur liquidative / Valeur nette d'inventaire

Date de la première valeur liquidative 03/04/17

Administration

Frais

Frais courants 0,48%

A propos du fonds

Devise EUR
Date de début 03/04/17
Classe d'actif FRAMLINGTON EQUITIES
Fonds RI Non
Autorité de tutelle Autorité des Marchés Financiers

Gestion du portefeuille

Gérant Antoine DE CREPY
Co-gérant Caroline MOLEUX
Equipe de gestion MT Framlington Small Cap Equity

Structure

Zone d'investissement Euro
Forme juridique SICAV

Souscription et rachat

Les ordres de souscription et de rachat doivent parvenir auprès du dépositaire, chaque jour ouvré avant 12h00 (heure de Paris) et sont exécutés sur la base de la prochaine valeur liquidative. L'attention des actionnaires est attirée sur l'existence potentielle de délais de traitement supplémentaires du fait de l'existence d'intermédiaires tels que le conseiller financier ou le distributeur.La valeur liquidative de cet OPC est calculée sur une base quotidienne.

Documents